<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

Le rythme d’adoption du mode Cloud par les entreprises ne faiblit pas, avec une progression de 25 % en 2017, selon IDC France.

Cet engouement pour le Cloud s’explique par plusieurs facteurs :

[1] les atouts de facilité et rapidité de mise en oeuvre,

[2] l’économie liée à l’absence d’investissement informatique pour mettre en oeuvre le projet,

[3] le développement des modèles de facturation à l’usage.

Ainsi, le mode Cloud s’aligne sur les trois exigences des directions financières en matière de comptabilité fournisseurs : la réactivité, la productivité des utilisateurs et l’agilité.

À court terme, l’entreprise qui privilégie le mode Cloud pour dématérialiser ses processus comptables bénéficie notamment de la rapidité de mise en oeuvre propre à cette approche. Sur le plus long terme, ses comptables profiteront également d’une solution qui évolue plus régulièrement et de manière transparente, leur permettant de rester alignés sur les meilleures pratiques de leur domaine.

 

cloud-onpremise

Vous souhaitez en savoir plus sur les critères requis  pour garantir le succès d'un projet de dématérialisation ?

Téléchargez notre Livre Blanc

Comment devenir un "Top Performer" du processus comptabilité fournisseurs ?

Je télécharge

 

 

 Tags: Entreprises Tendances du secteur

N'hésitez pas à nous
donner votre avis sur cet
article !
Vous pouvez poster votre
commentaire ci-dessous :

S'abonner aux news du Blog

trone-fer