<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

Si la transformation digitale a fortement contribué à la productivité des entreprises, elle a également ouvert une nouvelle brèche dans laquelle se sont engouffrés des escrocs bien plus renseignés et organisés : la fraude.

Tout comme le virus et son vaccin, les deux sont étroitement liés.

 

Quelles sont les différentes typologies de fraude ?

Malgré la mise en place de dispositifs de plus en plus sophistiqués, la fraude en entreprises continue de gagner du terrain, illustrée par des données à la fois étonnantes et inquiétantes : les trois quarts des structures ont été, en 2017, victimes d’au moins une tentative de fraude.

Il est important de noter que toutes les entreprises ne sont pas sur le même pied d’égalité dans leur lutte contre la fraude. Les moyens humains, organisationnels et financiers mis en œuvre pour se protéger n’auront pas la même portée pour une ETI et une PME.

Néanmoins, deux faits indiscutables sont à relever : d’une part, aucune entreprise n’est à l’abri et d’autre part, il n’y a pas de corrélation directe entre la taille de l’entreprise et les montants fraudés.

On constate également que le facteur humain est autant le talon d’Achille de l’entreprise que sa planche de salut ; en effet, la moitié des tentatives de fraude est déjouée par une initiative humaine. Mais le facteur humain reste aussi la faiblesse principale des entreprises : dans la majorité des cas de fraudes avérées, le collaborateur est donc soit la dupe, soit le complice. 68% des fraudes commises par des individus externes à l’entreprise sont en réalité le fait de proches de cette dernière puisque ce sont ses partenaires : agents commerciaux, clients, prestataires de services, etc.

infographie-fraude

Je télécharge le Livre Blanc Yooz !

Le DAF au premier plan dans cette lutte contre la fraude

A la fois business partner et garant de l’information financière, le DAF est le mieux placé pour administrer le traitement. C’est lui qui va à la fois faire le diagnostic et assembler toutes les molécules à sa disposition pour éradiquer cette dernière.

Néanmoins, il va légitimement se poser plusieurs questions :

1. Quels sont les risques encourus par l’entreprise ?

2. Quels sont les avantages à investir dans la lutte contre la fraude ?

3. Quelles sont les bonnes pratiques humaines, organisationnelles et technologiques ?

4. Comment devenir ce chef d’orchestre de la lutte contre la fraude : les 7 commandements du DAF !

5. Quels sont les outils technologiques les plus efficaces ?

Nous vous apporterons les réponses à ces questions à travers une série d'articles; en attendant de découvrir le prochain, vous avez la possibilité de télécharger notre dernier Livre Blanc : Game of Fraude, le retour du DAF !

Je télécharge le Livre Blanc Yooz !

 

 

 Tags: Tendances Numériques Entreprises

N'hésitez pas à nous
donner votre avis sur cet
article !
Vous pouvez poster votre
commentaire ci-dessous :

S'abonner aux news du Blog

trone-fer