<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=565596&amp;fmt=gif">

Nous avons vu dans le précédent article [2] comment la transformation digitale des entreprises revêt aujourd'hui un caractère inéluctable. Dans ce troisième volet, nous répondrons à votre interrogation principale :

Comment amorcer ma transformation digitale de façon concrète ?

Question à priori simple. Essayez pourtant de taper « Transformation digitale » dans Google… Il vous affichera près de 63 millions de résultats ! Difficile donc de s’y retrouver parmi toutes
ces sources d’informations et d’y entrevoir une feuille de route claire pour aborder ce chantier.

Selon le cabinet Deloitte, « la transformation digitale nécessite de suivre un parcours vers la
maturité digitale, dont la première étape est l’intégration d’outils digitaux destinés à améliorer l’efficacité de l’activité ». Autrement dit, selon Deloitte, les premières étapes du parcours vers le tout numérique doivent prouver leur pertinence en démontrant une efficacité immédiate !

Autre donnée tout aussi importante : selon l'étude PwC/DFCG, Priorités 2018 du directeur financier : "l’optimisation des processus est considérée comme le principal moteur de la transformation digitale ". Ainsi, si nous nous focalisons sur les approches technologiques qui permettent d’optimiser les processus et d’améliorer la productivité, on va évoquer un nombre plus réduit de solutions : Dématérialisation, Data Visualisation, Cloud, …

1/ Pourquoi s'orienter vers la dématérialisation ?

La nature même de ce processus explique facilement ce choix : il s'agit d'un processus manuel source d'erreurs, coûteux et chronophage qui représente plus de 70 % du temps d'un comptable !
Choisir de dématérialiser et d’automatiser son processus Purchase-to-pay permet de gérer et d’automatiser, depuis une solution unique, la gestion des engagements et dépenses et garantit de nombreux bénéfices : réduction des coûts administratifs, accélération du délai de traitement, industrialisation et sécurisation des processus, amélioration du contrôle de gestion, et mise en conformité avec la réglementation.

2/ La Data Visualisation

Toujours selon PWC, 89 % des DAF souhaitent améliorer leurs reportings et tableaux de bord en intégrant davantage de data visualisation. A travers l'exploration visuelle et interactive de données en provenance de sources hétérogènes, la data visualisation permet le traitement de volumes de données significatifs et de les représenter sous une forme graphique, facilitant ainsi l'exploitation, l'exploration, le partage et l'analyse des données. Les données brutes sont ainsi rendues accessibles et compréhensibles, même par des néophytes. 

3/ Le cloud


L’année 2017 a marqué une rupture : en 2016, seulement 31 % des DAF avaient placé le cloud dans leur priorité. Ils sont 47 % un an plus tard…
C’est aujourd’hui le troisième levier technologique de la transformation, après la dématérialisation et la visualisation des données. Le cloud est devenu le standard du système d’information. En parallèle, il faut dire aussi que les éditeurs de logiciels ont fait évoluer leur modèle de commercialisation, du On-Premise vers le cloud, ce qui a contribué à favoriser l’adhésion du marché, notamment grâce à la tarification à la demande, à l’agilité du déploiement et aux offres de réversibilité.

Parmi les autres leviers technologiques de la transformation digitale, on peut aussi citer le Big Data, les outils collaboratifs ou la robotisation; même s’ils n’apparaissent pas dans le top des priorités du DAF, ils jouent un rôle clé dans la performance de l’entreprise : meilleure exploitation et valorisation des données, partage et mobilité, et automatisation de tâches répétitives ... 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous avons justement un guide complet pour vous ici :

Je télécharge

 

 Tags: Tendances Numériques Entreprises

N'hésitez pas à nous
donner votre avis sur cet
article !
Vous pouvez poster votre
commentaire ci-dessous :

S'abonner aux news du Blog

trone-fer